Clavier: Petit patrimoine

1. Square Paul Rasquin

Ce square est un lieu de repos aménagé à l'entrée de la route de Vervoz.

Une plaque en bronze sur une stèle de granit rappelle les noms des poètes et écrivains qui ont dépeint l'histoire, les charmes et la vie du village.

2. Ruelle des Moines (Terwagne)

La « Ruelle des moines » est le chemin qu'empruntaient les abbés de Saint-Hubert pour se rendre à l'église. Celle-ci vous conduira également à la salle « Le Rôpa », véritable maison du village avant la fusion des communes ainsi qu'à la Cense des Dames Blanches, une ferme manoir. Certains bâtiments de cette dernière datent du 14ème siècle et servaient de cantonnement aux escortes armées chargées de protéger les abbés de Saint-Hubert lors de leurs séjours à Terwagne.

3. Gare (Clavier Station)

C'est en 1871 que débutent les travaux de construction de la gare de Clavier. Située en pleine campagne, elle fut terminée bien avant le placement des voies. Il y avait donc une gare sans chemin de fer! Enfin, c'est en février 1877 que le premier train passa sur le territoire de Clavier.


4. Vieille Forge (Clavier Village)

Cette bâtisse était autrefois une forge sous bâtière de tuiles en S. Briques et colombages pour certains murs et moellons calcaires pour d'autres.


5. Table d'orientation (Les Avins)

Cette véritable table en pierre du pays permet de se replonger dans la guerre des Trente Ans.

Un incontournable point de vous s'offre également à vous.

6. Gargouilles (Les Avins)

Dans la rue du Centre ont été placées des gargouilles sculptées par des artistes de l'atelier. Puisqu'il n'y avait pas d'égouts dans le village, ces œuvres d'art agrémentent certains dégorgeoirs en fontaines les jours de grandes eaux.


7. Pyramide de Verlée

Cet obélisque n'a pas une ancienneté supérieure à 300 ans. Il semble qu'un élément soit manquant au sommet. La dernière pierre existante est ornée d'une tresse de lauriers. Diverses interprétations existent sur la raison d'être de cet obélisque: repère cartographique napoléonien, témoignage d'une bataille, repère pour l'importance de la qualité des sources d'eau,...


8. Potale Saint-Lambert (Saint-Fontaine)

La potale dédiée à Saint-Lambert réalisée en moellons de calcaire fut construit au pied d'une source qui alimente un étang. Cette fontaine donnait lieu à un pèlerinage immémorial où le Saint était invoqué contre les maux de dents. La coutume voulait qu'on mordit une pierre après l'avoir trempé dans la source et avoir jeté dans celle-ci une pièce de monnaie.


9. Allée des Puits (Ochain)

L'Allée des Puits s'étend sur une distance de 400 mètres et doit son nom aux 3 fontaines (pompes et puits) présentes.La 1ère pompe, en maçonnerie de petit granit, fut construite en 1904 pour que les habitants puissent accéder à l'eau avec des chariots et des tonneaux.La seconde, qui est en réalité un puits,est plus ancienne (1785) et difficile d'accès. Il n'a, paraît-il, jamais été asséché.Enfin, la 3ème pompe, d'inspiration néogothique, date de 1858.D'un point de vue didactique, ces trois fontaines sont une suite logique de l'évolution des habitants et des matériaux disponibles depuis 1750.


10. Glacière (Ochain)

Erigée au XIXe siècle, la glacière était réservée au stockage des glaces prises, en hiver, sur l'étang du château. Cette glace servait toute l'année pour la conservation des aliments. Les eaux résiduelles s'écoulaient par la partie basse via un conduit souterrain.

 

11. Pierre aux sacrements

Il s'agit de la plus belle « potale » de la région, bien évidemment classée, a la forme d'un autel à retable. Les délicats reliefs sculptés montrent, en son centre, un ostensoir entouré de deux chandeliers. Le monument commémore le vol d'objets religieux et d'une hostie, retrouvés à cet endroit en 1740.