Nandrin: Petit patrimoine

1. Buste d'Ovide Musin (Nandrin)

Faisant face à la tour de Nandrin, à l'ouest de la place, se trouvent le buste et la maison natale d'Ovide Musin, un violoniste renommé célèbre dans le monde entier.

 

2. Monument aux morts (Nandrin)

Sur un côté de la place du village, se trouve le monument élevé à la mémoire de nandrinois fusillés en 1944 par les allemands.


3. Métier à cercler (Nandrin)

Dans la rue des Martyrs, ne manquez pas le métier à cercler restauré par le PPNa (Patrimoine du Pays de Nandrin) qui en est le propriétaire.

    

4. Ancien moulin de la Forge (Villers-le-Temple)

Des amoureux du patrimoine ont entièrement restauré l'ancien moulin de la Forge qui peut être activé à la demande. C'était une petite usine, à la fois pressoir à huile et fouloir, édifié le long du ry de Neufmoulin. Une dérivation de celui-ci amène l'eau à la roue du moulin. Il fut par la suite converti en moulin à grain qui cessa ses activités à la fin des années 1950.


5. Moulin de Falogne (Yernée)

En contrebas de la route, en bordure du ruisseau de Yernée ou de Falogne, se trouve un bel ensemble de bâtiments du XVIII siècle, en moellons de grès. D'un côté, une construction en L, avec à l'extrémité, la meunerie accessible par une large porte cintrée à clé trapézoïdale.

Dans le prolongement de la meunerie, on retrouve des habitations à deux niveaux et deux travées, sous haute bâtière d'ardoises. La porte a conservé des piédroits chaînés du XVIII siècle.

Près du moulin, perpendiculairement à celui-ci a été construite une jolie maisonnette en moellons de grès sous bâtière de tuiles. Elle date de 1772.

La façade arrière du moulin montre maintenant des percements hétéroclites ouvrant sur le jardin. Le propriétaire actuel avait acheté le moulin dans un état de délabrement avancé. Malheureusement, il ne reste plus rien de la roue à aube, ni de l'appareillage. Seul le canal de dérivation témoigne encore de l'activité d'autrefois.

6. Potale Saint-Donat (Saint-Séverin)

Inspiré par les potales de la ville de Liège, c'est l'abbé Thunus qui fit construire les trois potales de Saint-Séverin.

Sous un arbuste protecteur (aubépine), la potale abritait, derrière une grille de fer, une statue en fer de Saint-Donat, invoqué pour écarter les méfaits de l'orage.

Aujourd'hui, la statue de Saint-Donat est en pierre ; celle-ci a malheureusement été décapitée.